La médiation professionelle

La médiation professionnelle est un processus structuré de résolution des conflits, mis en place par un tiers formé aux techniques de médiation qui maintient tout au long du processus une posture d’indépendance, de neutralité et d’impartialité. Le ou la médiateur(e) professionnel(le) est tenu(e) à la confidentialité sur l’ensemble des étapes de son intervention.

 

Les médiateurs professionnels d’OBCD Groupe sont aussi des acteurs de la prévention, prévention des conflits et renforcement de la qualité des relations au travail. Ils sont reconnus par le Ministère du Travail comme IPRP : Intervenants en Prévention des Risques Professionnels.

La spécificité des processus de médiation professionnelle 

L’originalité de la médiation professionnelle réside en sa capacité à mettre les parties en conflit en position de liberté et de responsabilité dans la recherche d’une issue à une situation bloquée. Il ne s’agit pas de soumettre l’une ou l’autre partie à la décision extérieure d’un tiers (un arbitre ou un juge par exemple) mais d’amener les parties en conflits à être acteurs de leur propre solution et de leur propre itinéraire.

Les champs d’APPLICATION de la médiation professionnelle

 

Les médiateurs professionnels interviennent au sein des organisations pour redonner la capacité aux équipes de faire œuvre commune.

Ainsi, ils interviennent pour :

 

 résoudre les situations conflictuelles

accompagner les changement au sein des organisations

améliorer la quatilé des relations et du dialogue

renforcer les dynamiques d’amélioration de la qualité de vie au travail

Dans la cité, dans les familles, les médiateurs d’OBCD Groupe interviennent dans le cadre de notre partenariat avec Osmose, la fabrique du vivre ensemble

Les étapes de la médiation professionnelle

 

L’intervention de médiation professionnelle est adaptée au contexte spécifique (entreprise, famille, voisinage par exemple).
La technique d’intervention a été notamment développée par Jean-Louis Lascoux et trois principales étapes demeurent incontournables :

    les entretiens individuels avec chaque partie impliquée dans la situation conflictuelle

    la réunion de médiation réunissant les parties en conflit en présence du ou de la médiateur(e)

    la réunion de suivi à distance de la réunion de médiation

    L’éthique et la déontologie des médiateurs professionnels

    Indépendance

    vis-à-vis de toute autorité :
    n’étant pas le passeur d’un message institutionnel ou hiérarchique le médiateur ne cherchera pas à convaincre une personne du bien-fondé d’une décision préalable.

    Impartialité

    vis-à-vis de personnes en conflit :
    parce qu’il n’est ni juge ni arbitre, le médiateur ne prend jamais parti et ne désigne pas de responsable au conflit.

    Confidentialité

    à toutes les étapes d’intervention :
    afin de poser les bases de la confiance le médiateur s’impose une confidentialité stricte quant à la teneur de ses échanges avec ses interlocuteurs.

    Neutralité

    par rapport à la sortie de crise : seules les personnes directement impliquées peuvent éprouver la pérennité d’une solution, le médiateur ne suggère donc pas la voie de sortie mais aide chaque personne à ouvrir son champ des possibles.