POURQUOI

Faire appel à un
médiateur professionnel ?

La médiation professionnelle

La médiation professionnelle est la discipline qui a pour objet les phénomènes relationnels et vise ultimement à la prise de décision rationnelle. Son champ d’étude est celui de la qualité relationnelle, et des stratégies et interactions en communication. Structurée par la Chambre Professionnelle de la Médiation et de la Négociation, la médiation professionnelle se fonde sur la reconnaissance du libre-arbitre et  de la liberté. Ses applications portent sur la promotion de la qualité des relations dans tous les contextes, notamment, dans les processus de changement et les situations de conflits.

Dans les situations de crise, la médiation professionnelle permet de développer des processus rationnels de réflexion permettant aux parties en conflit d’imaginer ensemble une résolution du différend. L’originalité de la médiation professionnelle réside en sa capacité à mettre les parties en conflit en position de liberté et de responsabilité dans la recherche d’une issue au conflit. Il ne s’agit pas de soumettre l’une ou l’autre partie à la décision extérieure d’un tiers (un arbitre ou un juge par exemple) mais d’amener les parties en conflits à être acteurs de leur propre solution et de leur propre itinéraire.

La médiation professionnelle : un processus structuré.

Dans les situations de conflit, la médiation professionnelle se caractérise par un processus structuré au cours duquel un tiers indépendant, impartial, neutre et tenu à la confidentialité, accompagne les parties en litige vers une résolution consensuelle, librement définie et partagée par les parties en conflit. Le médiateur professionnel est un expert de la qualité relationnelle : il met en place une méthodologie rigoureuse pour permettre aux parties d’entrer dans une inimaginable discussion permettant la résolution du différend et la mise en oeuvre d’un projet.

En dehors des situations de conflit la médiation professionnelle permet que les débats qu’elle accompagne aboutissent à une décision, fondée sur des éléments rationnels.

La médiation professionnelle : quels sont ses champs d'application ?

La mise en oeuvre d’un processus de médiation professionnelle peut être envisagée à tout moment d’une dégradation de la qualité relationnelle ou lors de situations risquant d’amener à une dégradation de la relation (démarche de réflexion collective ou processus de changement par exemple).

Dans le contexte de l’entrepriseen milieu associatif ou au sein de l’administration, la médiation professionnelle est un processus visant à aboutir à un accord librement décidé. Ainsi son champ peut couvrir :

(1) la clarification ou la définition de projets collectifs ; (2) la facilitation des relations au sein des comités de direction; (3) l’animation de réunions et de débats visant  aboutir à des décisions rationnelles et consensuelles.

Lors de conflits au sein de l’entreprise la médiation professionnelle est particulièrement pertinente lors de :

(1) différends professionnels : indemnisation, départ, licenciement, harcèlement ; (2) désaccords entre associés ; (3) différends inter-entreprises ; (4) conflits entre partenaires sociaux.

Dans le cadre d’un litige concernant des personnes privées elle pourrait être systématiquement mise en place comme préalable à l’action contentieuse ou à l’intervention du juge. Les champs d’application incluent :

(1) conflits familiaux : succession, séparation, divorce, parents/enfants ; (2) conflits de la consommation : client insatisfait ; (3) conflits de voisinage : nuisances, propriété, mitoyenneté.

Qu’est ce qu’un conflit ?

Un conflit est constitué de trois composantes : (a) juridique (un contrat de travail, de location) ; (b) technique (la définition divergente d’un service à rendre) et (c) émotionnelle (colère, frustration).
Alors que les approches traditionnelles de résolution des conflits (approche judiciaire, approche d’arbitrage, de conciliation) s’intéressent en priorité aux aspects juridiques et techniques, la médiation professionnelle aborde en premier lieu les éléments émotionnels de la situation. Loin d’une approche psychologique, la médiation professionnelle s’attache à préparer les parties en conflit à une inimaginable discussion, dans laquelle les principes de qualité relationnelle assureront aux parties en conflit d’être rétablies dans leur liberté et responsabilité. Elles pourront dès lors exercer, de façon rationnelle, leurs capacités à créer et à imaginer des issues possibles à leur situation conflictuelle.

Code d’éthique et de déontologie des médiateurs professionnels

Le Code d’éthique et de déontologie des médiateurs professionnels (Codeome) réunit l’ensemble des attitudes, comportements, droits et devoirs des membres de la Chambre Professionnelle de la Médiation et de la Négociation (CPMN). Il a été adopté par les médiateurs professionnels lors de leur Assemblée Générale le 24 juin 2006. Régulièrement mis à jour sur proposition des membres, en Assemblées Générales, et notamment celle du 20 octobre 2007, il s’impose à l’ensemble des médiateurs professionnels, c’est-à-dire les membres de la CPMN. Le Codeome fait partie des textes professionnels publiés dans le Code de la Médiation, annoté et commenté pour l’orientation de la médiation. Cette publication est un recueil des textes législatifs, réglementaires et professionnels sur les différentes pratiques et dispositifs de médiation, en matière civile, commerciale, prud’homale, administrative, institutionnelle et pénale.

Chambre professionnelle de la médiation et de la négociation

logo-via-mediation

logo-wiki-mediation